Une climatisation, ça se nettoie, question d’hygiène!

Juin 2014

Un constat a été fait : plus de 90% des climatiseurs dans l’habitat et les petits bureaux sont dans un état d’insalubrité inquiétant pour la santé. La qualité d’air est compromise pour les usagers et le rendement des climatiseurs encrassés est fortement diminué.

Un manque d’hygiène des climatiseurs sérieux

Différents aspects d'un climatiseur encrassé et démonté

Différents aspects d’un climatiseur encrassé et démonté

Les climatiseurs sont porteurs de germes et de microbes du fait des phénomènes thermiques de condensation que provoque la batterie froide. Le brassage d’air ramène au sein de l’appareil de climatisation poussières et autres matières organiques venant de la pièce (insectes, …). Le climatiseur, une fois à l’arrêt, est souvent soumis à une température ambiante qui remonte à 30°C et plus, contexte particulièrement favorable au développement de cultures microbiennes et bactériologiques. Souvent on note une gêne olfactive quand on remet en route une climatisation. Cette odeur est révélatrice d’un manque d’hygiène du climatiseur.

Notons que le filtre à air qui est en place à l’intérieur du climatiseur n’est qu’un filtre sommaire (simple grillage à mailles fines) et laisse passer la plupart des particules, qui s’accumulent dans l’appareil dans les moindres recoins.

Manque d’entretien = gaspillage énergétique du climatiseur

En plus des risques de mauvaise hygiène et donc d’allergies et de maladies, une climatisation encrassée « peine » à fonctionner, fait plus de bruit, force plus pour un rendement moins important et donc une dépense électrique plus onéreuse au final.

En effet, une climatisation encrassée alourdira les différents composants tels que turbine de ventilateur, colmatera le filtre à air et réduira le débit d’air, et par conséquent la puissance frigorifique ou thermique si le climatiseur fonctionne en mode réversible c’est-à-dire en pompe à chaleur.
La climatiseur consommera ainsi plus d’électricité pour obtenir la consigne de température ambiante.
Par ailleurs, les encrassements internes s’accumulant, il occasionnera plus de frottements et donc plus de bruit.
Confort thermique mis en cause, surconsommation électrique, et inconfort acoustique sont les conséquences techniques, autres qu’hygiéniques, d’une climatisation encrassée et non entretenue.